Ancelle

Ancelle-vue-aerienne.jpg

Vous allez découvrir Ancelle à travers 70 photos récentes. Cette photo aérienne nous montre le village d’Ancelle (chef lieu), le Château d’Ancelle qui se trouve de l’autre côté du torrent de la Roanne (même commune mais plus à droite sur la photo) et  le bas des pistes (fin juin 2013).

A vrai dire, la commune est composée de plusieurs hameaux distincts et assez distants les uns des autres ; par ordre d’importance décroissante : le Village d’Ancelle, le Château d’Ancelle, les Matherons, Saint-Hilaire, les Faix, les Taillas, Moissière, le Collet (ce dernier sur le versant sud).

Pour lire les 5 chapitres sur Ancelle   Cliquez ICI.

Pour lire l’article sur « Château d’Ancelle »   cliquez ICI.

Pour lire l’article sur « Les matherons » (commune d’Ancelle)   cliquez ICI.

Pour lire l’article sur « Les Faix » (commune d’Ancelle)    cliquez ICI.

Pour voir les clichés anciens d’Ancelle   cliquez ICI 

Pour revenir à l’accueil général du blog Cliquez ICI .

    Ancelle-copie-1.jpg

En arrivant par le col de Manse, lorsqu’on découvre cette plaine verdoyante d’Ancelle à 1300m d’altitude, c’est une belle surprise. Ce haut plateau très fertile est issu d’un ancien lac glaciaire, apparu lors du recul des glaciers alpins au cours du quaternaire. La fonte de la glace aurait formé dans un premier temps un grand lac (on peut deviner où il se trouvait) qui  se serait vidé brutalement entre 400 et 600 après Jésus-Christ sous l’effet de la rupture d’une digue naturelle. Un village en aval, dénommé Villa Santa, a été détruit. Ensuite un assèchement progressif s’est produit pour laisser place à une forêt magnifique signalée dans le testament d’Abbon au VIIIeme siècle (grand propriétaire terrien du Moyen Age) puis à des plantations telles qu’on les connaît aujourd’hui.  Cette photo a été prise fin Août, et la sécheresse est visible …… Elle nous montre  le village d’Ancelle (le chef lieu) dominé par la petite et le Grande Autane (2518m et 2782m), le Piolit (2464m qui surplombe le bassin de Chorges)  et la colline de la Tour Saint Philippe (1706m). Ancelle est donc au centre d’un amphithéâtre montagneux ….d’où sa vocation actuelle de station de ski.

Ancelle (chef lieu)

Ancelle-poste.jpg

Place centrale d’Ancelle.  Au fond de cette place, une rue monte vers l’église du village. Elle est enclavée entre les maisons, ce qui la rend difficile à prendre en photo. Le premier bureau de Poste date de 1907. La même année, on peut également noter  l’installation du premier téléphone chez le maire (1907). 

 

Marche-d-Ancelle.jpg

    Dimanche matin : jour du marché.

 Toute l’année, le dimanche matin un marché est là de 8h à 13h, pour proposer fruits et légumes, mais aussi des fromages, des produits locaux de toutes sortes, des vêtements, ……tout ce que l’on trouve en général sur un marché.  Au milieu des bonnes odeurs, c’est un vrai régal de flâner.

 Le marché d'Ancelle-copie-1

Fromages, produits locaux, artisanat, ….tout est là pour notre plus grand plaisir. J’ai attendu 5 minutes pour faire cette photo afin qu’il y ait moins de monde : c’est une erreur  car on a le sentiment qu’il n’y a personne….ce qui n’était pas du tout le cas . En arrière plan l’hôtel restaurant des Autanes.

 

Les-Autanes-Ancelle.jpg

 Quelques heures plus tard l’hôtel des Autanes (***) a retrouvé son aspect habituel.

 Afin de ne pas trahir l’esprit de la maison, je reprends l’historique trouvé sur le site de l’hôtel «  C’est …. en 1950, que mon époux Emile Demoz que tout le monde appelait Milou et moi-même Rosette, avons choisi de nous installer dans ce chaleureux petit village de montagne d’Ancelle pour y réaliser notre rêve : devenir hôteliers. L’hôtel des Autanes était né.
Bûcheron venu du Val d’Aoste, doté d’un grand esprit d’entreprise, il décida très vite, avec quelques amis Ancellus, de créer la station de ski. Faire découvrir à tous ceux qui ne le connaissaient pas et ils étaient nombreux ! le village d’Ancelle. Il fut l’un des premiers à aller démarcher ses clients jusqu’à Paris. C’est ainsi que les premières classes de neige et les premiers skieurs arrivaient à Ancelle. Aujourd’hui, Milou n’est plus là… mais son esprit demeure dans ce lieu que nos enfants viennent de transformer dans le respect des traditions de l’hospitalité montagnarde : simplicité, convivialité, générosité et bonne humeur. A Milou. Rosette « …….Belle présentation que je ne pouvais pas passer sous silence 

En 1956 le premier téléski des Taillas est mis en place. En 1959, un 2eme téléski est monté aux Moissières. Ensuite la station de ski d’Ancelle s’étend régulièrement avec de nombreuses pistes : La Blache, Château 1 et 2, Pré Joubert, Jardin des Neiges (enfants), Chatégré (télésiège), Serre de l’homme, Pré Lacôte, Bois Noir, Serreglier, Coste Belle…….Ancelle devient une belle station familiale. Les Aixois et les Marseillais l’apprécient car la station se trouve à 1h30 de route…..ce n’est rien pour un tel dépaysement……et beaucoup descendent à l’hôtel des « Autanes ».

 

Hotel-les-Autanes-Ancelle.jpg

 Accueil très chaleureux. Le personnel m’a aidé à prendre les photos en allumants en plein après-midi chacune des salles. Et le soir nous avons pris comme il se doit un repas très sympathique…….


Les-autanes.jpg

  TF1 parle aussi des Autanes …..quelques minutes très intéressantes. Pour voir cette séquence Cliquez sur la photo ou ICI

La mairie

Mairie-d-Ancelle.jpg

 La Mairie d’Ancelle : un grand format. C’est une ancienne école libre qui était tenue par des religieuses et religieux Maristes. 

 Vous êtes surpris par les dimensions de ce bâtiment ? Je l’ai été aussi en mon temps. Le bâtiment accueille la Mairie, la bibliothèque municipale, le syndicat d’initiative.  Ces trois bureaux s’occupent, il ne faut pas l’oublier, de tous les hameaux de la commune à savoir par ordre d’importance décroissante : le Village d’Ancelle, le Château d’Ancelle, les Matherons, Saint-Hilaire, les Faix, les Taillas, Moissière, le Collet…..+la station de ski ….et toutes les fermes dispersées dans les alentours.

 Ce bâtiment est une ancienne école libre tenue à l’époque par des religieuses (pour les filles) et des religieux Maristes (pour la scolarité des garçons). L’école a fermé en 1952.

Après la fermeture de l’école, le bâtiment a servi d’une part d’habitations pour certaines familles, la chapelle a été prêtée comme lieu de prière, quelques salles ont servi de lieu de réunion. L’association  Brun s’occupait des lieux ……….mais les locaux étaient en très mauvais état. Finalement la mairie a tout racheté pour une somme modique…….. et a fait  des travaux très importants (pour une somme moins modique). Tout est fonctionnel depuis environ 5 ans et le résultat est somptueux ! 

Un internaute qui habite à Ancelle les Faix me précise une chose surprenante  » C’est un don d’argent sur un gain à la loterie d’un Ancellus qui est à l’origine de la construction de cette école. Il s’était promis en cas de gain d’en offrir la moitié pour l’enseignement des enfants d’Ancelle ».

 

Mais revenons au coeur du village

Pesee-Ancelle.jpg

 En revenant vers la place principale, je passe par la place de « Porte Guine » où l’on pesait il n’y a pas si longtemps le bétail.

 

Eglise-d-Ancelle.jpg

 Beau clocher de l’église Saint Martin. Je fais le tour du bâtiment pour pouvoir la visiter.

 

Eglise-saint-Martin.jpg  L’église Saint Martin est difficile à prendre en photo car on n’a pas de recul.

 Rappel d’histoire : Sous l’impulsion de Guillaume Farel et du Duc de Lesdiguières, les chrétiens d’Ancelle étaient devenus presque tous protestants (pour certains sous la contrainte) comme le Champsaur dans sa grande majorité. Jean Jacques Farel, frère du réformateur Guillaume Farel (1484-1565), avait épousé une nièce d’Antoine Rambaud, seigneur d’Ancelle. Un document signale que c’est lui, Antoine Rambaud qui oeuvra pour que tout le village devienne protestant.

Après la révocation de l’édit de Nantes (le 13 avril 1598) bon nombre de protestants d’Ancelle émigrèrent vers l’étranger (surtout Suisse et Allemagne) et en 1720, huit familles huguenotes seulement demeuraient encore dans le village.  Malheureusement, de nombreuses églises catholiques anciennes ont été détruites pendant les guerres de religion, effaçant tout un passé riche en histoire.  Par exemple,  la vieille église Sainte Catherine à Château d’Ancelle a été entièrement détruite.

Robert Faure, historien du Champsaur, nous rappelle dans son encyclopédie du Champsaur, que Guillaume Farel (dont nous parlons quelques lignes plus haut) est né en 1484 d’un père originaire des Fareaux, hameau de Laye et d’une mère d’Orcières. Disciple de Calvin, il a introduit le protestantisme dans le Champsaur et a eu une grande influence sur Lesdiguières. Il est mort à Neuchatel en 1565.

 

Eglise-Saint-Martin-d-Ancelle.jpg

 Voici l’entrée de l’église Saint Martin.

La Paroisse d’Ancelle  (je ne parle pas des bâtiments mais de juridiction ecclésiale) est l’une des plus ancienne paroisse du Champsaur, datant probablement de l’an 700. C’est Patrice Abbon, riche propriétaire terrien,  qui fit construire la première église à Ancelle, exactement à Faudon (le hameau n’existe plus) en souvenir de son père Félix. Elle était sous le vocable de Saint Felix (par déformation la montagne toute proche s’appelle  aujourd’hui Saint Philippe : en réalité St Félix). En 739, il donna cette église par testament (le fameux) à l’abbaye de Novalaise. Des écrits de 1152 confirment toujours la présence de l’église St Félix à Faudon.

En 1210 le village de Faudon a entièrement brulé, ainsi que son église et son château. Les terres de la plaine d’Ancelle étant asséchées, le château est reconstruit dans la plaine (d’où l’appellation actuelle de Château d’Ancelle). Donc en 1210, la Paroisse est également transférée à Château d’Ancelle. L’église prendra le nom de Sainte Catherine (je parlerai plus loin de cette église qui a brûlé en 1425).

L’église Saint Martin (photo ci-dessus) est la 2eme église d’Ancelle. Il y avait autrefois 2 curés.

Joseph Roman signale en 1888 dans son répertoire archéologique (une référence sérieuse pour le Champsaur) que la paroisse d’Ancelle et de Saint Léger les Mélèzes faisaient partie du même mandement d’Eglise juqu’en 1789 et plus étonnant encore sous le nom de Faudon ! Cela faisait 580 ans que Faudon avait brûlé.

 

Intérieur de l’église

Eglise-St-Martin-Ancelle.jpg

  Grand silence

 

Eglise-St-Martin-d-Ancelle.jpg

  On reconnait en haut et à gauche le beau geste de Saint Martin de Tours.  En voici l’histoire succincte : alors qu’il est encore soldat (plus tard il deviendra ermite puis évêque) il est affecté en Gaule, peut-être pour sa connaissance du gaulois. C’est lors d’une de ces rondes de nuit qu’un soir d’hiver 338 à Amiens il partage son manteau avec un déshérité transi de froid car il n’a déjà plus de solde après avoir généreusement distribué son argent. Il tranche son manteau ou tout du moins la doublure de sa pelisse et la nuit suivante le Christ lui apparaît en songe vêtu de ce même pan de manteau. Il a alors 18 ans. Le reste de son manteau, appelé « cape » sera placé plus tard, à la vénération des fidèles, dans une pièce dont le nom est à l’origine du mot : chapelle.

Ancelle : une longue histoire. 

Ancelle-village.jpg

 Le coeur du village vu sous un autre angle.

L’histoire du village remonte à très loin. Les premières maisons d’Ancelle n’étaient ni sur le plateau (actuellement Ancelle chef lieu) ni proche du torrent de la Roanne (Château d’Ancelle) mais à 5km au Sud sur le mont Saint Philippe (en réalité déformation linguistique de Saint Félix). Ce premier village s’appelait Faudon (en celte cela signifierait la « montagne aux fayards »). Dans ce village aux origines millénaires aujourd’hui disparu (suite à un incendie en 1210) se trouvaient un château et probablement la 1ere paroisse du Champsaur (église Saint Félix). Des fouilles menées au XIXeme siècle ont retrouvé un bracelet de bronze, une fibule, une hache polie datant de 400 à 600 avant Jésus Christ. Bien que la fondation de Faudon soit difficile à dater, les historiens s’accordent pour parler de  600 avant Jésus Christ …..donc avant la fondation de Gap. Bien plus tard, on apprend dans certains écrits que Faudon se trouvait en bordure d’une voie romaine construite en 52 avant JC qui allait du Champsaur vers Chorges. Tout le village a brûlé en 1210.  Le seul vestige de ce hameau, encore visible en 1900, était une tour en ruine, la tour Saint Philippe. Aujourd’hui ce n’est plus qu’un amas de pierre. 

 2eme localisation d’Ancelle (Ancilla)  : en 1210 Faudon a donc brûlé ainsi  que son château et son église Saint Félix.  Le seigneur « De Faudon » décide de reconstruire son château dans la plaine (une plaine appelée  « Ancilla » car ces terres avaient été données à une servante). Ce 2eme château  a des dimensions plus importantes que celui de Faudon, et se trouve près du torrent de la Roanne,  là où se trouve aujourd’hui le hameau « Château d’Ancelle » (on comprend mieux l’origine de ce double nom). Le lac est bien-sûr asséché depuis 600 ans, et une forêt magnifique a poussé. Tout va être défriché. Ce château fut à son tour totalement détruit en 1425 par un incendie ! Les « De Faudon ne purent en assurer la reconstruction car leur fortune avait considérablement diminué. Ils gardaient toutefois la propriété des terres.

3eme localisation. Au XIVeme siècle le seigneur de Faudon s’installe à Ancelle (celui dont nous parlons dans cet article) chef lieu actuel, plus en hauteur sur le plateau, car au XIVeme ce bourg était devenu prédominant (comme aujourd’hui). En 1513, finalement, les « De Faudon » cèdent les terres d’Ancelles aux Rambaud de Gap.

 

Ancelle-place-du-village.jpg

La même place vue sous un autre angle. Le monument aux morts est bien repérable. Alors que le village comptait 873 habitants en 1914, la commune a perdu 46 jeunes au cours de la guerre 14-18. En 1926 le nombre d’habitants tombe à 773.

En 39-45  il y aura encore 2 morts à déplorer. Ancelle a participé à la Résistance en particulier avec la récupération (à plusieurs reprises) d’armes et de matériel parachutés sur son plateau. « Mémoire du Champsaur » parle longuement de cette Résistance dans un autre chapitre . Vous pouvez accéder à l’article en cliquant ICI.

 Actuellement Ancelle compte environ 650 habitants.

 

Souvenirs-Ancelle.jpg

 A deux pas du centre d’Ancelle, un beau magasin de souvenirs et produits régionaux.

 

ecole-Ancelle.jpg

.et juste à côté l’ancienne école primaire communale qui assurait l’enseignement jusqu’au CE2. Pour les CM1 et CM2 les enfants devaient aller à Château d’Ancelle. Cette école est fermée depuis peu et la Mairie n’a pas encore réglée sa future destination. Une autre école (maternelle et  primaire) a été ouverte plus en périphérie du village à côté du parking (voir photo suivante).

 Dans le passé, compte tenu des mauvaises conditions météo de la région et des difficultés pour se déplacer, il y avait plusieurs écoles sur le secteur : le Collet, Ancelle, Château d’Ancelle, Saint Hilaire……Elle ont toutes fermé au profit de la nouvelle école d’Ancelle chef-lieu. Par exemple l’école du Collet a fermé en 1973.  

 

Ecole-primaire-Ancelle.jpg

La nouvelle école.  La structure est belle mais les arbres manquent cruellement…..On voit ce genre de cour de récréation à Marseille….. parole de Marseillais. Mais à Ancelle c’est dommage !

 

Un beau village à découvrir….

Ancelle-copie-2.jpg

 

Le Château Lombard dit château Provensal

Chateau-Lombard.jpg

Le château Lombard dit également Château Provensal a été construit au XVeme siècle en 1427 précisément par la familles des Orcières. Il a été modifié au XVIeme. En 1600 il a été racheté par la famille De Champoléon puis par la famille Provensal qui le revendit à la famille Lombard. Les Hugues furent les derniers propriétaires. Vendu  comme bien national au moment de la Révolution en 1789, il a été transformé, comme beaucoup de belles demeures dans le Champsaur, en ferme.   D’ailleurs dans le village, plusieurs personnes me l’ont désigné sous le nom de « ferme Lombard » , terme qui paraît approprié.

Joseph Roman parle en quelques lignes de ce château dans son répertoire d’archéologie (1888).  » L’ancien château, aujourd’hui nommé château d’Hugues, du nom de ses derniers propriétaires, était situé à une certaine distance du village. Il n’en reste plus que des ruines qui paraissent dater du XIVeme  » . On peut comprendre dans cet écrit qu’en 1888 seule la tour persistait. Il continue ainsi  » Il avait été réparé au XVIeme (tous les documents sont d’accord). Une partie des pierres de la porte principale ont été utilisées pour construire une porte dans le village. On y reconnait le style de l’époque d’Henri III. Il (sic) était surmonté par un écusson, encore existant, de la famille Rambaud qui posséda la seigneurie d’Ancelle et dont le dernier membre est mort en 1590″ 

 

Chateau-provensal.jpg  Dans la cour de ce château, on peut repérer une belle fontaine octogonale qui date probablement du XIVeme siècle.

 

Chateau-Lombard-2.jpg

 Le château vu dans son ensemble.  Il s’agit donc d’une vaste maison de maître à deux étages sur rez de chaussée. Au centre, une tour-escalier très ancienne qui ressemble à une fortification. On remarquera le pigeonnier tout à fait en haut.  La photo a été bien prise à l’horizontale et la tour paraît légèrement penchée sur la droite. Deux autres photos me donnent la même impression…… Plus à gauche les batiments ressemblent à un corps de ferme.

 

chateau-lombard-ancelle.jpg

 Voici donc l’ensemble de cette demeure dite « Château Lombard ».

 En faisant des recherches un peu plus poussées sur ce château, j’ai été surpris par une affirmation de Joseph Roman datant de 1888, disant qu’Ancelle était entouré de murailles à la fin du XIVeme siècle dont il ne restait plus traces en 1888. Tient ! des murailles autour d’Ancelle ?….. Certes Faudon (1ere localisation d’Ancelle) était en hauteur, en position défensive, mais au XIVeme Faudon était totalement détruit. Ces murailles concernaient donc Ancelle chef lieu…..celui dont on parle.  

 

vue-d-Ancelle.jpg

 Photo d’Ancelle prise du château Lombard. On repère bien la Mairie sur la droite et l’église Saint Martin. Au loin on repère  le col de Gleize et le Pic de l’aiguille (2140m). On devine également le Dévoluy.

 

Peut-être les pierres dont parle Joseph Roman ?

Ancelle-porte-1793.jpg

 Cette porte (pas très loin du château) date de 1793…..4 ans après la Révolution.

Voici ce que dit Joseph Roman en 1888 « Une partie des pierres de la porte principale (du château) ont été utilisées pour construire une porte dans le village. »  J’ai repéré une porte (la bonne ?) non loin du Château…….. datant de 1793, un peu trop belle pour une ferme. Les pierres viennent-elles du château Lombard ?  La date de 1793 pourrait correspondre, par contre les dimensions semblent petites pour un château ……..

Me voyant faire des photos une dame m’a abordé et après quelques secondes de conversation m’a dit avec un sourire « Oh, c’est sûr…..ces pierres viennent du château…. » . Cette affirmation n’a pas de valeur historique bien-sûr ….mais le poids d’un bruit qui court sur le secteur. 

 

….et de nombreux lieux d’accueil

Centre-Les-Lauzes--le-chamois.jpg

 

Camping les Auches ancelle

 

Et des paysages magnifiques

Champ-de-ble.jpg

 Les champs d’or du Champsaur…….ce n’est pas une légende. La vallée d’Ancelle est très propice à l’agriculture. Cette photo a été prise à côté des Matherons (commune d’Ancelle) dont je parlerai plus loin.

 

Piste-Ancelle.jpg    Cette photo a été prise à la lisière du village d’Ancelle. On repère au loin le bas des pistes. Le chapiteau et le terrain qui se trouvent au premier plan appartiennent au centre de vacances des « Lauzes ». 

 

Ancelle-paysage.jpg

 Cette photo a été prise du même endroit que la précédente mais l’objectif dirigé vers le fond de la vallée.

 

ancelle-2.jpg

 En repartant, dernier regard sur Ancelle et son écrin de verdure.

 

Une dernière vue du ciel

Station ski de Chaillol

Après être passés par le col de Manse et survolé Ancelle, nous arrivons en 2mn (par les airs) sur cette vue magnifique  du Haut-Champsaur. La photo a été prise fin juin 2013.  La vallée n’a pas encore été brulée par le soleil de Juillet et d’Août et la neige est encore là sur les sommets. Nous volions à 2200m environ (1000m par rapport au sol), 80km/h, 6°C en altitude, propulsés (ULM) par un moteur Rotax de 1200cc….80 cv malgré tout……et des trous d’air qui sollicitaient sans arrêt les ceintures de sécurité….mais je vous rassure c’est un excellent souvenir. Magnifique. Pour voir toutes les photos aériennes Cliquez ICI.

 

Belle affiche

Affiche Ancelle

Cette belle affiche m’a été transmise avec beaucoup d’amabilité par la Mairie d’Ancelle. Elle a été conçue par une jeune stagiaire de passage à la Mairie. Bravo ! Elle est plus astucieuse qu’il  n’y paraît.

 

Pour lire les 5 chapitres sur Ancelle   Cliquez ICI.

Pour lire l’article sur « Château d’Ancelle »   cliquez ICI.

Pour lire l’article sur « Les matherons » (commune d’Ancelle)   cliquez ICI.

Pour lire l’article sur « Les Faix » (commune d’Ancelle)    cliquez ICI.

Pour voir les clichés anciens d’Ancelle   cliquez ICI 

Pour revenir à l’accueil général du blog Cliquez ICI .