Corps : photos anciennes

Voici donc comme promis quelques photos anciennes du village de Corps en Isère ( Alpes). Certains clichés sont exceptionnels je pense en particulier à ceux qui m’ont été adressés par M. Jacques Gazel en 2011, par Marc en 2012 ou M. Robert Faure (historien du Champsaur).
 §
village-de-Corps-isere.jpg

Vue panoramique de Corps :

 
Corps-vue-d-ensemble.jpg
 Corps et le Lac du Sautet
.
.
vue de Corps
 Collection Marc (Photo)
Marc (originaire de Corps) m’a adressé récemment de nombreuses photos anciennes et cartes postales en faisant des commentaires très intéressants. Un grand merci. Voici le début de son mail : « Grâce à l’info transmise par un ami de Corps, j’ai eu le plaisir de découvrir et visiter votre site sur le Champsaur et Corps, village d’origine de mes parents, gd parents et de moi même…….. » Vous verrez donc apparaître à plusieurs reprises ses commentaires et son prénom sous certaines photos. Bonne découverte.
.
.
.
photos-de-Corps.jpg
  Coll. Marc. (photo)
   

Rue principale de Corps ( rue des fossés )

 .
.
Corps-copie-2.jpgCollection Marc.  Rue des Fossés
 .
.
numérisation0001 (2)
Beau dessin de Corps datant de 1863. Il m’a été transmis par Robert Faure. Il s’agit d’une des gravures illustrant  le livre intitulé « Voyage de Grenoble à La Salette ». Vous pouvez lire le récit de ce  pélerinage à La Salette (1863) en  Cliquant ICI.
 .
.
Corps-rue-des-fosses.jpg
 Photo de Corps prise en 1903.  L’hotel de la Poste s’appelait l’hotel du Palais et de l’autre côté du balcon était écrit Famille Dumas.
 .
.
Corps-1950.jpg
 Corps dans les années 50. L’hotel s’appelle comme aujourd’hui « Hotel de la Poste »
 .
.
Village-de-Corps-copie-1.jpg
Collection Marc. 
.
.
.
Corps-village-copie-1.jpg
Collection Marc. Je pense que cette carte postale est ancienne. Il n’y a pas une seule voiture.
.
halle-place-Grenette.jpg
Coll. Marc. Halle de la Place Grenette. Elle a été détruite.
.
.
Village-de-Corps.jpgCollection Marc. Commentaire sous peu.
 .
.
Corps.jpg
La diligence qui assurait en 1880 le transport du courrier entre Gap et le village de Corps (collection Robert Faure)

Un monte charge totalement oublié

 .
.
Corps-telepherique.jpg
 Le « monte-charge » de Boustigues (collection Jacques Gazel). Vue plongeante sur Corps et la place Napoléon. 
Voici le petit mot de M. Jacques Gazel qui accompagnait cette photo : « Je vous joins une photo  typique aussi du village de Corps à cette époque , celle  du « monte charge » qui de 190?..à 1962 reliait Corps à la famille Dumas dits « de Boustigues » ( pour les distinguer des nombreux autres Dumas du village ) alors que la route n’existait pas et qu’il était utilisé aussi bien pour monter les vivres que les membres de la famille ou les amis des Dumas.
J’ai moi-même utilisé ce moyen de locomotion « impressionnant  » dans les bras de mon père lui-même attaché sur la planche….pour aller assister à un repas de famille dans les années 54-55.
Vous pouvez toujours voir des vestiges de ce « téléphérique… » à Boustigues avec un portique d’arrivée en béton et je crois aussi la cabane ou la roue d’arrivée. Par contre la gare d’arrivée à Corps a été détruite dans les années 1970. Elle se situait au-dessus de la route actuelle de La Salette au niveau du garage Rivière » .
Une petite information de  Marc  :  
« Une info à vérifier ? Il est possible que le monte charge de Boustigues ait été installé par des sapeurs du 4éme Rgt du Génie, Rgt ayant plusieurs fois séjourné à Corps.
.
.
Corps-copie-2
Photo récente prise de l’hôtel Boustigues. On se rend compte sur place que de prendre ce monte-charge devait être impressionnant !  Dommage, j’ai mis un  peu de « zoom » pour mieux voir le village. La photo précédente est plus exacte.
.
.
.
Moteur-Monte-charge-de-Boustigue.jpg
. Photo récente de ce qui reste du moteur électrique du monte-charge de Boustigues.
. .
.
.
Boustigue-les-pistes.JPG
  Photo Marc. Les pistes de Boustigues.

.

Hotel-Boustigue.jpg

Photo M. Gazel. Voici ce qu’il m’écrit : « Il s’agit d’une photo familiale prise à l’hôtel Boustigues lors de la visite de ma famille paternelle en ces lieux. Repas familial avec la famille Dumas-Gazel-Roux-Parisen 1949-1952. Bien-sûr la route n’existait pas et c’était soit le sentier (et la sueur), soit le monte charge et le vertige ! Mais quel calme !

.
.
Photos anciennes de la Rue Lara.

 

rue-de-LARA-a-Corps.jpg
 Collection Marc. Il s’agit d’une photo et non d’une carte postale. J’ai fait la même photo en 2012. Elle se trouve juste au dessous.
.
 
rue-Lara.jpg
 Cette photo récente de la rue Lara permet de comparer avec le cliché précédent. De mémoire, il me semble que la végétation gênait pour prendre cette rue sous le même angle que la photo précédente.
.
.
.
Village-Corps.jpg
.Collection Marc. De nombreux indices laissent penser que cette photo est plus récente, (malgré les apparences), que la photo qui se trouve plus haut.
 
 
.
Corps-rue-lara.jpg
Collection Marc.  La place Napoléon, là ou se trouve aujourd’hui l’hôtel Napoléon. On voit donc la rue Lara sur la gauche. Plus surprenant le barrage semble déjà construit. Il l’a été entre entre 1927 et 1934 et le remplissage terminé en mars 1935. La photo est postérieure à 1935 donc. Le garage Rivière se trouve à droite et la photo suivante est une très vieille publicité !
.
.
.
Garage Riviere Corps

Une relique concernant le garage Rivière qui m’a été adressée par M. Robert Faure. Incroyable mais vrai !

.
L’accident de bac sur le lac du Sautet en septembre 1945.

Juste après la construction du barrage, un bac et une barque reliaient Corps à Ambel. Le chavirage du bac coûta la vie à 23 personnes en septembre 1945. Ce mode de transport fut alors abandonné.
Corps-1.jpg
On remarquera sur le bac , le transport de deux voitures !  ( document transmis par Robert Faure)
M. Gazel nous raconte comment les choses se sont passées :  » : le « bac », comme les gens de Corps l’appelait, chavira lors d’un retour d’une fête à Ambel en septembre 1945. Des retardataires sautèrent dans la vedette alors qu’elle s’éloignait de la rive pour sa dernière liaison.
Mlalheureusement, d’une part la vedette était à fond rond, elle était très chargée avec beaucoup de personnes debout…Le mouvement de rouli qui fut crée provoqua la chute de ces personnes debout ce qui amplifia encore le mouvement et le bateau chavira…
En regardant la rive gauche du lac sous le village d’Ambel  vous constaterez que les berges sont abruptes et constituées de sables et de roches…
A cette époque peu de villageois savaient nager…Les eaux étaient froides, les gens avaient bu, mangé…C’étaient vers les 18h…
En plus la vedette avait une cabine fermée dont les portes s’ouvraient vers l’extèrieur…10 ou 12 personnes y furent piégées.
Ce fut une une catastophe ! iI y eu 23 morts. Des familles furent décimées.
J’ai eu l’occasion de voir une photo avec les cerceuils alignés devant la mairie, sur les fossés jusqu’à la fontaine…( voir cette photo plus loin).
L’EDF dut faire baisser le niveau en urgence pour que le bateau et ses victimes soit accessibles.
J’ai eu l’occasion de voir, étant enfant, l’autre vedette qui assurait avec celle de la catastrophe, la liaison. Elle était entreposée devant la maison qui devint dans les années1960 celle du maître nageur.
Je n’ai pas pu trouver à ce jour de documents officiels concernant cette tragédie. Je n’ai eu qu’une transmission orale de témoins dont celle de mon père qui assista au relevage du bateau et des corps qui étaient à l’intèrieur.
Mais comme elle concernait directement le village, dans les années 50-60 son souvenir était très prégnant à Corps dès que l’on évoquait le lac …. »
 .
.
Corps-catastrophe-du-Sautet.jpg
 Célébration religieuse. (Cliché Jacques Gazel)
 .
.
Corps-catastrophe-du-Sautet--septembre-1945-2.jpg
 Célébration religieuse (cliché Jacques Gazel)
  M. Gazel termine son courrier ainsi :  » Cette tragédie a plus marqué matériellement, moralement, dans leurs chaires,  les gens de la région que celle de l’Obiou qui fut plus « internationale » ………et un peu plus loin « Je ne sais pas si aujourd’hui beaucoup de jeunes de Corps de 18 ans en ont entendu parler ».
 .
.

Une carte postale surprenante de Marc.

.
.
Le-Pont--du-Sautet.jpg
 Collection Marc.  Le Pont du Sautet avant la construction du barrage. Carte postale très intéressante.
Le journal « L’illustration » écrivait en 1937 : »Il existe un canyon d’une sauvagerie rare et d’une réelle difficulté d’accès, dominé par une large et longue cuvette où se situe le petit hameau du Sautet. C’est ce site qui a été choisi en 1929 pour l’implantation du premier barrage utilisant les eaux du Drac, issu du Champsaur ». ( commentaire Robert Faure)
 .
.
pont-du-Sautet.jpg
 Collection Marc. Le même pont du Sautet vu sous un autre angle.
J’ai reçu un commentaire, j’ose dire stupéfiant, de M. Gazel concernant ce pont. Le voici : « Mon grand père Honoré Roux-Paris m’évoquait que dans sa jeunesse les adolescents du village, et lui le bon premier, s’amusaient à faire le cochon pendu sur l’ancien pont du Sautet. Il y avait (et l’on voit sa maison sur la photo …ce qui confirme ses dires.. ) un gardien qui se précipitait dès qu’il voyait les garnements à l’oeuvre…On le comprend… ».
Oouahhh,  ces jeunes…!  Regardez la photo qui suit. Faire le cochon pendu !  :-)
.
.
Barrage-du-Sautet-a-Corps.JPG
Le barrage a été construit entre 1927 et 1934. Les travaux débutèrent par le pont qui fut le premier du monde à être construit en béton armé, fini en Août 1928. Puis le barrage fut construit entre 1930 et 1934 avec mise à l’eau le 16 mars 1935.– Hauteur : 126m,– Epaisseur de la base :75m !– surface de la refenue: 3,48Km².– Production d’électricité annuelle: 176 000 000 de Kwh ( chiffres fournis par le syndicat d’initiative). La construction de l’usine fut réalisée entre 1931 et 1939. Ce chantier gigantesque pour l’époque, transforma, on s’en doute, la physionomie de la région et son économie.

La Gare SNCF de Corps.

 .
.
Corps-La-gare-sncf.jpg
 Collection Marc. La gare de Corps existe toujours. C’est un des plus beaux bâtiments de la ville (face à la gendarmerie). Je vous rappelle que Marc a été présenté en début d’article, à la 3eme photo.
.
GARE-DE-CORPS.jpg
Photo récente et originale de cette gare de Corps. A remarquer que le support de l’horloge est encore en place. Un chapitre de « Mémoire du Champsaur » est réservée aux voitures anciennes du Champsaur et  cette photo en provient. Pour le lire  Cliquez ICI.
.
.
La-gare-SNCF-de-Corps.jpg
 Coll. Marc. Cette gare était le terminus d’un train qui partait de La Mure et devait se prolonger vers les Hautes Alpes. Elle a été contruite en 1932. Mais la guerre a contrarié tous les travaux de pose de rails au dessus du Sautet et d’extension. Finalement, la gare a été désaffectée après la Guerre de 1939/1945.
 
Pourquoi cette ligne a-t-elle été abandonnée ? 
M. Robert Faure nous donne l’explication : » ……..après guerre, il n’y avait plus d’argent pour un investissement qui s’avérait peu rentable. Le parc automobile se développant, ce projet de voie ferrée a été abandonné….. La même aventure s’était déroulée auparavant quand la guerre de 14/18 avait stoppé l’avancée du train du Champsaur. »
.
.
Corps . La Gare . SNCF
 Collection Marc. Le personnel de la Gare ? On remarquera bien-sûr qu’il s’agit d’une motrice électrique (avant guerre ! )
 .
.
 .
.
Locomotive-vapeur.jpg
 Collection Marc.  On voit que le photographe a pris son temps pour positionner chacun. A-t-il donné la consigne à tous de mettre les mains dans les poches ? J’ai été surpris :-) .

Construction de la voie ferrée La Mure – Corps.

.
construction-voie-ferree.jpg
  Coll. Marc. Il s’agit d’une photo prise lors de la construction de la voie (avant 1932 à priori)
 .
.
 
Corps-gare-sncf.jpg
 Coll. Marc. Construction de la voie. Encore une photo exceptionnelle !
 

La libération de Corps en 1944. 

    Libération du village Corps2
 Collection Marc. Libération de Corps le 21 Août 1944.
 .
.
Char-americains-Corps-1944-Cadre.jpg
Encore une photo exceptionnelle adressée par M. Jacques Gazel.  Elle a été prise le jour de la libération de Corps  le 21 Aout 1944. Voici ce qu’il m’écrit: » la jeune femme qui tend la main à l’équipage du char  est la jeune Etiennette Combe  qui allait devenir Madame Mei femme du pharmacien du village jusque dans les années 75…et la mère de mon excellent ami François Mei , ex secrétaire de la mairie du village ……. »..
 .
    Liberation-de-Corps-2-copie-1.jpg
     Collection Marc. 21 Août 1944.
Lorsque j’ai reçu cette photo, j’ai été surpris car c’est vraiment la suite de la photo précédente ! Certaines personnes (sur la gauche) ont encore la même attitude. Les deux jeunes filles sur la droite sont toujours là. Par contre il ne s’agit pas du même char.
 .
.
    Liberation-du-village--Corps-copie-1.jpg
Collection Marc. Libération de Corps le 21 Août 1944
 Ce blog parle longuement de la résistance et de la libération du Champsaur. Vous pouvez lire cet article en cliquant ICI.

  .
.
Prisonniers de Guerre 1914-1918 à Corps.

.
.
14-18-prionniers-Allemands-Corps--2-.jpg
Collection Marc. Groupe de 30 prisonniers allemands devant l’église.
.
 .
14-18-prionniers-Allemands-Corps--3-.jpg
 Collection Marc. Groupe de prisonniers allemands (14-18)
.
.
14-18-prionniers-Allemands-Corps--4-.jpgCollection Marc. Groupe de prisonniers allemands (14-18). On repère sur l’ensemble de ces photos, de simples soldats allemands, des officiers, mais aussi des gardes français. On a l’impression sur ce dernier cliché qu’il y a un plan d’eau en arrière, voire même que ces prisonniers sont sur un bateau (regardez bien sur la gauche) ….mais impossible d’en dire plus (le barrage bien-sûr n’est pas encore construit). Marc, m’indique que c’est à Corps.
..
;
14-18-prionniers-Allemands-Corps.jpg  Collection Marc. Prisonniers allemands 14-18. Encore un cliché intéressant. 
.
  .
.

Souvenir familial de M. Gazel.

  .
.
.
corps-14-18.jpg
Collection Jacques Gazel. M. Gazel m’écrit : »Photo intéressante de Corps retrouvée dans les archives familiales au grès de mes recherches. La scène se passe devant ce qui est  devenu un parking  depuis une quarantaine d’années et qui était lors des années de mon enfance une maison où vivait le photographe du village du nom du restaurant figurant sur la photo. A peu de distance du lieu où le char américain est photographié en août 1944…..Qui sont les personnages ? La personne assise auprès du conducteur pourrait être mon grand père Honoré Roux-Paris. »
 

Souvenir familial de Marc.

Arriere--Gd--Mere-Feutrier-la-Broue.jpg
L’arrière grand-mère de Marc, Feutrier- la-Broue. (Marc)
Concernant cette photo ancienne de Marc, voici ce que me précise M. Ange Grimaud non sans quelques surprises:  » C’est également mon arrière grand-mère !  Elle avait trois enfants, deux filles et un fils, Jean félix, qui en rentrant de l’école en chahutant s’est planté dans le genou un morceau de bois. Il est mort à l’âge de onze ans des suites d’une méningite……..  ma mère (qui est décédée) me parlait souvent d’elle. Avec son frère Jean dans leur jeunesse ils allaient tous les ans en vacances à Labroue.  C’est mon oncle Jean qui m’a initié à la montagne du Valgaudemar, du Champsaur, grace à lui j’ai découvert tout les sites merveilleux que vous connaissez ».
Marc et M. Ange Grimaud ont été mis en contact. Un échange devrait s’établir. Quant à M. Grimaud nous continuons à échanger par mail sur la région.
.
.
.

Jour de fête à Corps.

 
Corps-fete.jpg
  Collection  Jacques Gazel
.
.
.
Corps-bal.jpg
Collection Marc.  Photo d’un bal populaire à Corps. On peut repérer le joueur de violon à droite en noir. Beaucoup d’enfants. Regardez bien cette photo, il y a des choses intéressantes…..
.
.
..

Mais aussi un enterrement……

.
.
Ecole-Corps.jpg
    Collection Marc.  Il s’agit soit de l’enterrement du Dr Peytard (maire de Corps) soit d’un fils de la famille Ricard.
.
.
.
Monument-aux-morts-Corps-1921.jpg
(coll. Marc)   Inauguration du monument aux morts en 1921 à Corps..
.
.

Procession religieuse dans Corps.

 
Corps-procession.jpg
Collection Jacques Gazel. ( 1930 environ)
Il est difficile sur ce seul cliché de reconnaître telle ou telle fête religieuse. En tout cas le village de Corps a été très marqué par l’apparition  de Notre Dame de La Salette qui s’est déroulée en 1846,en pleine montagne, 10 km au dessus de Corps. Le village était le point de départ de ce pélerinage. Ce blog parle longuement de cette apparition ( un des articles sur le sujet le plus visité de France). Vous pouvez le lire en Cliquant ICI .
Un mot intéressant de Marc  : « Je vous apporte quelques précisions sur la photo ancienne de la procession religieuse remontant du « pied de ville » vers les fossés.
Elle se déroulait durant la « fête Dieu », datée sur les photos « suivantes » du 8 juin 1958. Cette fête durait 2 dimanches consécutifs.   Le samedi les gens allaient cueillir les fleurs des cérémonies du lendemain et si le temps était pluvieux tout se passait dans l’église.
La procession du St Sacrement avait lieu le dimanche matin au moment de la messe de 10h00.
Elle partait de l’église de Corps en direction de la halle (disparue) située sur l’actuelle place Grenette où se trouvaient 1 des 3 reposoirs du parcours (voir photos suivantes) puis elle remontait l’actuelle nationale en direction des fossés (photo de votre site) ou un second reposoir se trouvait devant l’hôtel/restaurant du Tilleul (famille Jourdan), ensuite aprés avoir traversée les fossés elle redescendait en direction de la rue de Lara et tournait à droite en prenant la Grand -Rue ou se trouvait le dernier reposoir au niveau de la maison Galvain en pied de l’arbre existant toujours et presque au croisement avec la rue de Lara, puis la procession retournait à l’église par la Gd rue.
Corps fete dieu
Ce montage permet d’avoir une vue d’ensemble de cette fête religieuse. Trois clichés m’ont été transmis par Marc et datent du 8 juin 1958. Le quatrième, en haut et à droite, provient de M. Robert Faure (rue des Fossés).
 Marc continue ainsi : La procession était précédée d’enfant portant des paniers emplis de pétales de fleurs qu’ils répandaient sur le trajet.  Les filles étaient en robe blanche et portaient des couronnes de fleurs en tissus. Les reposoirs avaient plusieurs niveaux, au devant étaient posés des tissus brodés, il semble que la 1ére semaine il recouvrait   des tissus rouge (symbole de Jésus en sang), la seconde semaine des tissus bleus (la vierge Marie).  S’y trouvait également (voir photo) un prie Dieu pour que le prêtre puisse se receuillir ».
.
.
reposoir-Jourdan.jpg
 Collection Marc. Reposoir Jourdan. Je me suis demandé si ce cliché n’était pas une évocation des apparitions de Notre Dame de La Salette…..hautement probable.
Fete-Dieu-Corps.jpg
.Collection Robert Faure. Reposoir Rue des Fossés.
 .
.
 
Notre dame de Gournier à Corps
 Notre Dame de Gournier à Corps.

 Accident d’un avion canadien en 1950 dans le massif de l’Obiou .

 accident-avion-pelerins-canadiens-1950.jpg-2.jpg
En effet le 13 novembre 1950,  un avion canadien revenant d’un pèlerinage à  Rome a heurté le sommet de l’Obiou  (à priori il manquait une trentaine de mètres pour que l’avion passe sans encombre), faisant 58 morts.  Le pilote volait à plus de 100km de la trajectoire normale qu’il aurait dû emprunter pour remonter vers Paris.
Certains ont évoqué un possible détournement d’avion par des espions russes pour récupérer des documents importants qui transitaient entre le Vatican et l’Amérique du Nord. D’autres ont évoqué le vent violent qui soufflait sur la région et l’absence totale de visibilité ce jour là : déjà plus crédible.
Une 3eme explication m’a paru très intéressante et la voici.  Avant de décoller de Rome, le pilote aurait signaler un problème sur le 4eme moteur. Après quelques vérifications il aurait décollé malgré tout, plus ou moins contraint. Sachant qu’il y avait ce problème il n’aurait pas survolé la méditerranée mais aurait fait le choix de remonter vers le nord de l’Italie (au dessus des terres) , puis de survoler les Alpes pour aller au plus vite  (le plus directement) vers Paris.  Manquant de puissance-moteur  il aurait demandé à la tour de contrôle de baisser son altitude à moins de 3000m (cette demande est attestée) sans savoir qu’il y avait encore un sommet à 3000m…..l’Obiou. Les familles canadiennes que j’ai rencontré lors des commémorations de 2010 croient beaucoup à cette version. Certaines choses curieuses semblent confirmer l’hypothèse……Par exemple, le carnet de bord  de l’avion (où tout était consigné), avait été retrouvé  juste après l’accident puis a disparu définitivement. Il n’a plus jamais été retrouvé ! Ce document aurait mis en cause la compagnie aérienne……Plus important il aurait permis aux familles de comprendre cet accident et de faire leur deuil plus « facilement ».
Pour lire l’article sur cet accident………  Cliquez ICI.
.
.
  ..
Chapelle-Saint-Roch-a-Corps.jpg
Collection Marc. La  chapelle Saint Roch et l’Obiou (2793m) au sommet duquel s’est produit l’accident d’avion. On pense qu’il manquait une vingtaine de mètres pour qu’il  passe sans encombre. D’ailleurs après l’impact, l’avion s’est engouffré dans une faille et s’est écrasé de l’autre côté.

Pelerinage au Sanctuaire Notre Dame de La Salette

Le point de départ du pélerinage est le village de Corps.
.
.
.
Notre-Dame-de-La-Salette.JPG
Collection Robert Faure. Départ d’une caravane pour ND de la Salette.
.
..
.
.
Autobus-Notre-Dame-de-La-Salette.JPG
.Collection Robert Faure. Les pélerins attendent sous la pluie l’autobus qui monte au Sanctuaire ND de La Salette.
.
.
Pelerinage-Notre-dame-de-La-Salette.jpg
 Collection Marc. Arrivée à Corps du Pélerinage de Strasbourg. Sur agrandissement on dénombre 7 petits cars avec une dizaine de personnes.
.
Pays-de-Corps.jpg
  Livre sur l’histoire de Corps. Une perle rare à trouver……( photo Jacques Gazel)

 Photos anciennes Robert Manson. (coll. Robert Faure)

Nous vous proposons de visualiser ce magnifique diaporama sur la vie des paysans dans les années 50,  composé de photos prises  par Robert Manson et recueillies par Robert Faure. Cliquez au centre . 
 
Les bonheurs paysans d’Albert Justin (Coll. Robert Faure).
albert-justin-2.jpg
    Un pur bonheur que de regarder ces photos receuillies par Robert Faure. Cliquez au centre du montage.
Pour voir les photos anciennes de La Salette : Cliquez ICI .
Pour lire l’article sur Corps depuis le début, cliquez ICI.
Pour revenir à la page d’ACCUEIL du blog, cliquez ICI.