Saint Laurent du Cros

Saint Laurent du Cros se trouve au cœur de la vallée du Champsaur,  à 15 km de Gap, entouré des villages de Saint Bonnet en Champsaur, Laye, Saint Julien, le Forest Saint julien. Au dernier recensement de 2015, le village comptait 520 habitants.

 

Saint Laurent du cros R

Photo prise d’un drone à environ 50m d’altitude. Le plan d’eau de Saint Bonnet est repérable au loin. Devant nous, le bas Champsaur et la chaine de Faraud.

.

..

St Laurent du Cros

A midi, en plein mois d’Août, pas grand monde sur l’axe central de Saint Laurent du Cros (D14)

.

.

Saint Laurent du Cros stade

.

.

Vue aerienne Saint Laurent du Cros

Le village est bien équipé. Le stade se trouve juste en face de l’école (toiture grise) et de la Mairie (toiture rose). La photo a été prise au mois d’Août et pourtant pendant plusieurs heures, le stade a été occupé par des jeunes qui jouaient au foot et un autre qui faisait du footing sur les pistes.

.
.

Mairie Saint Laurent du Cros

Mairie sur la gauche et l’école sur la droite. En arrière plan, le seul temple protestant du Champsaur (nous y reviendrons).

.

.

Ecole Saint Laurent du Cros

École de Saint Laurent du Cros

.

.

Centre St Laurent du Cros

Le cœur de Saint Laurent

 La particularité de Saint Laurent du Cros est d’avoir une belle église catholique construite en 1878 et un temple protestant  assez imposant construit en 1820 et unique dans le Champsaur.

.

.

L’église catholique

..

.

DSC03140

Lorsqu’on arrive à St Laurent du Cros, on repère de très loin l’église qui parait assez imposante.

.

.

.

Eglise Saint Laurent du Cros

Cette église est sous le vocable de Saint Laurent (diacre et martyr), et sous le patronage secondaire de Saint Juste. On ne connait pas exactement (ni par les écrits, ni par la tradition orale) à quelle époque la première église a été construite dans le village. Seule, une carte diocésaine de l’an 1000, indique pour la première fois  l’implantation d’une église dans le bourg. Puis les documents dans les siècles suivants parlent de plus en plus de cette paroisse (1299, 1551, 1613, 1692, 1708, 1710….)

En voici quelques détails :

  • 1551 : la vieille église est agrandie et réparée
  • 1613 : de travaux sont nécessaires, en particulier le mur du fond de la nef qui tombe en ruine et le soutènement de la cloche
  • 1692 : les soldats du duc de Savoie ravagent tout le Champsaur, incendient le château de Lesdiguières, celui de Tallard également, et incendient cette église dont ils volent la cloche et tous les ornements.
  • 1708 : quelques réparations sont effectuées. Les paroissiens demandent de l’aide à l’évêque de Gap pour acheter une cloche.
  • 1827 : l’église doit être détruite. Il faut en construire une autre.
  • entre 1828 et 1829 une nouvelle église est construite sur l’emplacement de l’ancienne mais elle a été mal conçue. Elle n’est pas fiable  et le père Disdier écrit en 1840 « …elle tombe de vétusté, menace depuis longtemps d’écraser sous ses ruines tout St Laurent du Cros en masse ! « 
  • de 1872 à 1884  l’église actuelle est construite sous l’impulsion de son prêtre Jean Disdier.

.

.

Eglise catholique St Laurent du Cros

Cette église est signalée à l’époque comme l’une des plus belles constructions du Champsaur. Elle mêle les formes néo-classiques et les décors néo-gothiques.

.

.

Eglise Saint Laurent du Cros

La chaire à prêcher et les autels latéraux en chêne et en bois résineux auraient été fabriqués vers 1900 par un menuisier de Saint Bonnet en Champsaur, ainsi que par François Pourroy menuisier au hameau du Cros. Tous ces renseignements sont donnés à l’entrée de l’église sur un panneau.

.

.

Le temple protestant

.

.

Temple protestant St Laurent du Cros

Ce temple est difficile à photographier au sol. Donc j’ai pris un peu d’altitude pour le voir correctement.

.

.

Temple protestant

.

.

Temple protestant Saint Laurent du Cros

Temple protestant. La photo a été retouchée pour supprimer les nombreux fils électriques.

Pendant les guerres de religion, le duc de Lesdiguières (1543-1626) obligea, de gré ou de force, les habitants de la vallée à devenir protestants. L’édit de Nantes signé le 30 avril 1598 par Henri IV reconnaissait cet état de fait et « accordait des droits de culte, des droits civils et des droits politiques aux protestants dans certaines parties du royaume et leur concédait un certain nombre de lieux de refuge  et une indemnité annuelle versée par les finances royales » (wikipédia). La promulgation de cet édit mettait enfin un terme aux guerres de religion qui avaient ravagé la vallée depuis 1562. Le Champsaur était devenu protestant. Des temples sont construits à Saint Bonnet, à Orcières, à Ancelle.

Sur la fin de sa vie, le Duc de Lesdigières (devenu finalement catholique après avoir rencontré Saint François de Salle et sur proposition d’Henri IV afin qu’il puisse devenir Connétable) pacifia la vallée et favorisa heureusement la concorde entre catholiques et protestants.

Malheureusement la révocation de l’édit de Nantes en 1685 par Louis XIV, remis tout en question : les temples furent détruits, les protestants pourchassés, les pasteurs envoyés aux galères. La vallée redevenait catholique. Les temples de la vallée sont détruits.

Le 5 octobre 1834, sur décision ministérielle, un Temple est inauguré à Saint Laurent du Cros. Il pouvait recevoir 150 personnes. 50 ans plus tard il était devenu trop petit. Le 17 mai 1880, le maire Jean Meyer et son conseil, décide la construction d’un nouveau Temple sur l’emplacement actuel (esplanade de 640m²). Le 26 mai 1886, ce nouveau temple est inauguré.

En 1986, a lieu le centenaire de l’inauguration en présence d’une délégation allemande de Waldems. En 2003, ont eu lieu d’importants travaux de restauration (toiture, façades, plancher, éclairage extérieur).

L’édifice sert bien-sûr aujourd’hui aux célébrations religieuses, aux prières œcuméniques, aux célébrations communautaires (ACAT)

.

La Résistance 39-45

.

Monument aux morts de 14-18 et de 39-45

.

Le site Mémoire du Champsaur parle très longuement de la Résistance en 39-45. Il existait un groupe de Résistants à Saint Laurent du Cros (une Trentaine) qui a fait parler de lui à deux reprises. Tout d’abord le 17 juillet 1944 au combat de Laye en venant en aide à la Trentaine de Molines qui se trouvait en grande difficulté face aux Allemands.

Le combat de Laye (17/07/1944) a toujours eu dans le cœur des Champsaurins une place particulière, même de nos jours. Toutefois, le sentiment est mitigé : ils sont fiers de leurs Résistants mais très critiques sur la façon dont ce combat s’est déroulé. De grosses erreurs ont été commises par la Trentaine de Molines, soldées par 4 morts parmi les jeunes Français, de nombreux blessés et des représailles immédiates avec 7 fermes incendiées par les Allemands sur les 14 que comptait le village de Laye.

Il s’agit d’un épisode tout à fait étonnant. La manœuvre n’a été avalisée ni par le colonel Drouot L’Hermine (chef FFI du Champsaur depuis le 7 juillet 1944) et encore moins par Paul Héraud qui n’était plus responsable du secteur. D’ailleurs, lorsque Drouot L’Hermine le 17 juillet 1944 vers 16h apprend qu’un combat a débuté à Laye, il aurait dit « ils l’ont voulu, qu’ils se débrouillent maintenant » et a confirmé explicitement en 1945, qu’il ne l’avait en rien cautionné. Quant au colonel Daviron (bras droit de Drouot) il a été prévenu au dernier moment, quelques minutes avant l’affrontement. Ces 2 officiers (Drouot et Daviron) ont bien-sûr pris part aux combats  surtout pour démêler cet imbroglio.

L’embuscade a été tendue par des maquisards stationnés provisoirement à Molines (ils étaient à priori de Champoléon), commandés par le lieutenant Curtet (surnommé Martial) et le lieutenant Benazech. Les autres Trentaines dont celles de St Laurent sont venues dans un deuxième temps au secours de ce groupe lorsque les choses ont mal tourné dans l’après-midi.

Je vous invite à lire la suite de ce combat en cliquant ICI  (vous trouverez le récit assez bas dans l’article)

 

.

.

Article en cours d’élaboration  le 21 octobre 2018

.

.

Pour revenir à L’Accueil général du blog :   Cliquez ICI  .

 

Leave a Reply

*