Champsaur 3

Photos aériennes du Champsaur

Vues-aeriennes-Champsaur1Vous allez voir apparaître de belles photos du Champsaur prises en juin 2013. Je vous en donne un petit aperçu à travers ce montage …….. en attente des photos au format normal.

Pour voir une trentaine de photos de village prises d’un drone Cliquez ICI.
.

.
.
Vol en ULM au dessus du Champsaur pendant 1h30 
.
DSCN7135.JPG
Aérodrome de Tallard
Le moteur de cet ULM est un Rotax de 1200cc, 80 cv. Le moniteur m’expliquait qu’il n’y avait pas plus puissant pour ce genre d’appareil. On le surnomme parfois la moto du ciel :  il est puissant mais sensible aux courants ascendants. Il faut donc une certaine habitude pour le piloter. Quant à moi, j’ai mis sous la combinaison un gros anorak (dont la capuche dépasse) et un pantalon sur les conseils éclairés du pilote car dans le Champsaur nous avions seulement 6°C en altitude. 
 .
.
ROTAX
Personnellement, une fois calé et ceinturé à l’arrière, j’avais l’impression d’être sur un scotter. L’altimètre indique 2000 pieds ( altitude de l’aérodrome deTallard)  soit environ 600m. Le vol se fait à plus 800m minimum par rapport au sol, pour avoir le temps en cas de panne moteur de choisir le lieu et de négocier l’atterrissage. Le survol des villes se fait encore plus haut……pour le même motif. En cas de panne avec ce genre d’ULM, l’atterrissage se fait sans trop de problèmes.
 .
.
Alain-Mack-Tallard.jpg Le moniteur Alain Mack. Très sympa et un vrai pro……. info@airsudulm.com
Il a fait 1000 petites vérications avant le décollage (8h30), sécurisé appareil photo, caméra……. Le survol du Champsaur s’est déroulé en 1h30 et j’ai vite remarqué qu’il gérait tout ça comme un pro. D’ailleurs vers Saint Firmin, il a pris la décision de faire demi-tour compte tenu des courants ascendants et des nuages,……malgré mon désir d’aller jusqu’au village de Corps. Sage décision. Pendant le vol, nous communiquions par radio. Le bruit du moteur n’était pas trop gênant.
Le décollage s’est fait sans problème. Alain a voulu  prendre de l’altitude rapidement  car  5mn plus tard on était au dessus de Tallard puis de Gap.
.
Tallard vu du ciel
Photo-aerienne-de-Tallard.jpg
Vue aérienne de Tallard 
 
 .
.
Tallard.jpg
 Compte-tenu des turbulences et d’une altitude supérieure à 1000m, j’ai trouvé cette vue aérienne de Tallard (avec zoom bien-sûr) assez réussie.
 .
.
Le château de Tallard.
vue-aerienne-Chateau-de-Tallard.jpg
Château de Tallard
 .
.
Le château a été construit en 1340 par le Seigneur de Trians et détruit en grande partie en 1692. Cette année là, les mercenaires du Duc de Savoie, à vrai dire une horde de sauvages lombardo-germaniques, dirigés par un capitaine complètement fou, un dénommé Caprara, dévasta Tallard et toute la région du Champsaur. Ils dévastèrent systématiquement toutes les habitations, brulèrent le Château de Tallard, le Château de Lesdiguières. Eglises et chapelles furent profanées et pillées. Ils perpétrèrent massacres, viols, orgies, et gestes déments à l’égard de la population. Ils tuèrent le prêtre de St Bonnet. Du 29 Aout 1692 au 07 septembre, c’est à dire en 10 jours tout fut saccagé sans raison apparente (le Duc de Savoie se faisait soigné à Embrun et n’avait donné aucun ordre en ce sens). Beaucoup de documents concernant le Champsaur furent perdus définitivement.
Ces sauvages savaient que Louis XIV avait demandé à ses propres garnisons de venir le rejoindre et que la région était donc sans défense. Quoiqu’il en soit les Champsaurins eurent tout juste le temps de se réfugier dans la montagne. Cette sombre épopée se termina au col de Cabre alors que cette armée de vauriens repartait avec un très lourd butin. Ils furent stopper net grâce à l’intervention du capitaine Catinat, de Phillis de la Charce femme très courageuse qui fut ensuite largement récompensée par Louis XIV et le Seigneur de Chauvac. Le roi de France furieux d’apprendre ce qui venait de se passer somma le Duc de Savoie de s’expliquer. C’est suite à cet évènement qu’il demanda par ailleurs à Vauban de fortifier Briançon et de bâtir Mont Dauphin pour la protection du royaume.
Le Champsaur mit plus d’un siècle pour se relever. Certaines choses furent iiréparables….des vies entières brisées, deux châteaux brûlés, des documents très anciens perdus …….
 .
.
Le survol de Gap  
Vue aérienne Gap
Photo aérienne de Gap. Au loin le col Bayard et le Vieux Chaillol enneigé. L’altimètre indique pas loin de 4000 pieds (1210m) et le compte-tours n’est pas loin du rouge. Nous montons toujours…question de sécurité.
.
.
photo-aerienne-Gap.jpg
 Entrée de Gap. La photo a été prise bien-sûr avec zoom. La fraicheur commence à se faire sentir : 10°C environ + un vent de face de 80km/h
.
.
Gap-vu-du-ciel.jpg
 Centre ville de Gap
.
.
Nous passons le col Bayard à 1800m d’altitude
 .
Photo-aerienne-col-Bayard.jpg
Je me suis retourné pour faire cette photo. Au premier plan, le vieux village de Laye. Au fond, on devine Gap. Entre les deux, le col Bayard.  Par ailleurs on repère le terrain de Golf  (sur la gauche) et le monument de Laye en mémoire des Résistants morts en 39-45.
 .
.
Entrée dans la Vallée du Champsaur.
Photo-aerienne-Station-de-Laye.jpg
 
Nous entrons dans la belle vallée du Champsaur, en survolant la station de ski de Laye, qui se trouve à 10km de Gap et à 5 km de Saint Bonnet en Champsaur. Les turbulences commencent à se faire sentir sérieusement. L’ULM est à 6000 pieds ( environ 2000m). La photo a donc été faite avec un gros zoom. Cette année la station a été enneigée très tardivement et je crois que les dernières chutes de neige ont eu lieu en mai). L’herbe n’a pas encore eu le temps de repousser en bas des pistes. Laye fait partie des 5 grandes stations de ski du Champsaur. Le premier téléski a été construit en 1965 (Villard).
.

La Vallée du Champsaur.

Photo aerienne vallée Champsaur
 La vallée du Champsaur vue du ciel. 
Au milieu de la vallée, le Drac serpente de façon bien visible. Ethymologiquement, le mot Drac a la même racine que « Dragon » . Ce nom lui convient bien, car de temps en temps il passe en crue et devient redoutable. Nous sommes juste au dessus de Saint Bonnet. A gauche on voit la Chaine du Faraud au pied de laquelle se trouvent le village du Glaizil et le hameau de Lesdiguières. A droite du Drac on repère très bien Chauffayer.
Lorsque Alain a vu ces nuages, il m’a signalé par radio que nous allions être secoués…..ce qui était déjà le cas……
 .
.
Plan-d-eau-saint-Bonnet.jpgPlan d’eau de Saint-Bonnet. Dans 2 minutes nous sommes au dessus de Saint-Bonnet.
.

Saint Bonnet vu du ciel

SAINT-BONNET-EN-CHAMPSAUR.jpg
 
Saint-Bonnet en Champsaur. On repère très bien le centre historique du village, l’église, la place du marché, l’hôtel du connétable, l’école………Sur cette photo j’ai senti les limites de mon appareil photo, le manque de netteté, quelques flous en périphérie….Il faut dire que nous volions à 2200m d’altitude (1200m par rapport au sol).
.
.
.
St Bonnet en Champsaur
 .
..
.
.Saint Bonnet en Champsaur
..
.

.
.
Photo-aerienne-St-Bonnet-en-Champsaur.jpg
Saint Bonnet  
On voit très bien le centre historique de St Bonnet avec son église au premier plan. La rue de Chaillol  son artère principale se repère bien, l’hotel du connétable, l’école primaire……..  Pour lire l’article sur Saint Bonnet Cliquez ICI .
.
;
Photo-aerienne-les-Barraques.jpgLes Barraques. 
Sur le cliché original, cette photo est d’une parfaite netteté. Dommage, elle a perdu cette qualité en la mettant en ligne. La grande surface commerciale est bien repérable sur la droite. 
 .
.

Nous continuons notre vol  

Photo-aerienne-du-Champsaur.jpg
 Nous longeons la grande chaîne du Faraud en direction du Lac du Sautet
Belle photo ! On repère bien le Pic du Glaizil et le village du même nom à ses pieds. En cet endroit, précis j’ai ressenti un bon coup de froid (6°C + vent à 80km/h ). Pour manipuler correctement l’appareil photo, je n’avais pas mis de gants contrairement à Alain qui en porte. Deux choses à signaler : les nuages en rouleaux au dessus du Faraud qui inquiètaient un peu Alain et deuxième chose, nous arrivons juste à la croisée des 2 vallées : Champsaur et Valgaudemar. Le Glaizil a été rattaché au Valgaudemar…..curieusement.
 .
.
 
Photo-aerienne-de-Saint-Jacques-en-Valgodemar.jpg
 La fameuse vallée du Valgaudemar. J’avais le choix entre le village de Saint Jacques et les sommets (Olan…). J’ai fait moitié-moitié….Sur place c’était magnifique ! Le village du Glaizil (photo précédente) est juste derrière moi.
 .
.
.
.

Le château de Saint Firmin en Valgaudemar

 .
.
.
Chateau de Saint Firmin
Vous pouvez lire l’histoire de ce château en cliquant ICI.
Le Château de Saint Firmin a été construit en 1376 alors que la France était ravagée par la guerre de « Cent Ans ». Lorsqu’ils ne se battaient pas, les mercenaires pillaient les campagnes et rançonnaient la population. Ce château a donc été construit pour protéger la population de ces attaques incessantes.
Charles V  le Sage (roi de France de 1364 à 1380) dont le règne commença difficilement ( timidité, contestation Parisienne, politique déplorable  de son père…..) , s’engagea dans une guerre méthodique contre les anglais, sur les conseils de du Guesclin et de Nicolas Oresme. Entre autre chose il demanda et favorisa la construction de châteaux forts et de places fortes  pour protéger la population. C’est le cas de Saint Firmin.
.
.
.
Château de Saint Firmin
Cette photo exceptionnelle a été faite grâce à un drone. Pour voir une trentaine de photos faite de drone Cliquez ICI.
.
.
.
 .
saint-firminLe beau village de Saint Firmin. On repère bien sur ce cliché l’église, la poste, l’hôtel des Alpes.
.

Le Glaizil et le château de Lesdiguières 

.

photo-aerienne-chateau-Lesdiguieres.jpg
Hameau de Lesdiguières, commune du Glaizil 
Le château a été construit  en 1580 par le duc de Lesdiguières (1540-1623). Il a été incendié par les mercenaires du Duc de Savoie en 1692 en même temps que le château de Tallard (voir explications en début d’article). Pour réaliser cette construction le Duc de Lesdiguières chassa les habitants un peu plus loin, ce qui explique la disposition actuelle du village. Pour lire l’histoire de ce château Cliquez ICI.
.
.
.
Château de Lesdiguières
Hameau de Lesdiguières et son château
.
.
..
Aspres les Corps
 Aspres les Corps
.
.
 

Lac du Sautet (barrage)

.

Photo-aerienne-Lac-du-Sautet.jpg
Vue aerienne du Barrage du Sautet.
Les turbulences sont telles, qu’Alain prend la décision de faire demi tour. Sage décision mais…..j’étais un peu déçu car nous étions à 2 minutes du village de Corps  qu’on m’avait demandé de prendre en photo. Idem pour l’Obiou que je voulais prendre en photo pour Eric Boeuf (organisateur des commémorations de l’accident d’avion en 2010) et les familles canadiennes avec qui je suis en contact. On repère sur ce cliché les 2 éoliennes de Pellafol (sur la gauche).
.
.
Barrage du Sautet
J’aime beaucoup cette photo ! (photo drone)
.
.
 .

Corps vu du ciel

.

Corps Isère
A défaut d’une photo prise de l’ULM, j’ai retrouvé cette photo du village de Corps prise d’un drone (50m d’altitude) , et qui comble ce petit manque. L’article écrit sur le village a un franc succès. Pour le lire CLIQUEZ ICI . En particulier, les photos anciennes sont exceptionnelles et en ont surpris plus d’un. 

  Coup de zoom sur la montagne de l’Obiou

Vue-aerienne-obiou.jpg
Je l’évoquais  un peu plus haut, un terrible accident d’avion est survenu  le 13 novembre 1950 au sommet de l’Obiou. 
Un avion canadien revenant d’un pèlerinage à  Rome a heurté le sommet de la montagne  (à priori il manquait une trentaine de mètres pour que l’avion passe sans encombre), faisant 58 morts.  Le pilote volait à plus de 100km de la trajectoire normale qu’il aurait dû emprunter pour remonter vers Paris.
Certains ont évoqué un possible détournement d’avion par des espions russes pour récupérer des documents importants qui transitaient entre le Vatican et l’Amérique du Nord. D’autres ont évoqué le vent violent qui soufflait sur la région et l’absence totale de visibilité ce jour là : déjà plus crédible.
Une 3eme explication m’a paru très intéressante et la voici.  Avant de décoller de Rome, le pilote aurait signaler un problème sur le 4eme moteur. Après quelques vérifications il aurait décollé malgré tout. Sachant qu’il y avait ce problème il n’aurait pas survolé la méditerranée mais aurait fait le choix de remonter vers le nord de l’Italie, puis de survoler les Alpes pour aller au plus vite  (le plus directement) vers Paris.  Manquant de puissance-moteur  il aurait demandé à la tour de contrôle de baisser son altitude à moins de 3000m (cette demande est attestée) sans savoir qu’il y avait encore un sommet à 3000m…..l’Obiou. Les familles canadiennes que j’ai rencontré lors des commémorations de 2010 croient beaucoup à cette version. Certaines choses curieuses semblent confirmer l’hypothèse……Par exemple, le carnet de bord  de l’avion (où tout était consigné), avait été retrouvé  juste après l’accident puis a disparu définitivement. Il n’a plus jamais été retrouvé ! Ce document aurait mis en cause la compagnie aérienne……Plus important il aurait permis aux familles de comprendre cet accident et de faire leur deuil plus « facilement ».
Pour lire l’article sur cet accident………  Cliquez ICI
.

Nous devons faire demi-tour. Direction le Haut-Champsaur

Vol-Saint-Bonnet.jpg
Voici notre itinéraire. Nous sommes allés jusqu’au Lac du Sautet….et puis nous remontons vers le Haut-Champsaur par le même chemin…..
Champsaur
.

Un village non reconnu non loin de Saint Firmin  

vues-aeriennes-du-Champsaur.jpg
Photo 1 Sur le moment j’ai cru reconnaître La Motte en Champsaur. Mais à priori il s’agit des Costes en Champsaur.
 .

Survol de Chauffayer

Photo-aerienne-Chauffayer.jpg
Sur cette photo de Chauffayer,  j’ai réalisé que les clichés étaient d’autant plus nets qu’ils étaient pris à la verticale. On le comprend bien, une turbulence aura un effet moindre….je le saurai pour la prochaine fois.
.
 
Vue--aerienne-Chauffayer.jpg
Chauffayer. Pour lire l’article sur Chauffayer Cliquez ICI
J’ai longtemps pensé que le nom de « Chauffayer «  avait la même origine que le verbe « chauffer » tant j’ai le souvenir de la chaleur étouffante lorsque nous marchions le long de la route N85 en plein été (visible au centre du village). J’ai donc fait une petite recherche. Je n’étais pas loin puisqu’il est question de four. Chauffayer « désigne probablement une maison qui avait un petit four «  (selon André Faure  » Noms de Lieux »). Ce lieu s’appelait Chafeyer au XVIIIe siècle. Quoiqu’il en soit il peut faire très chaud à Chauffayer…..un vrai four..
Plus sérieusement, on peut découvrir en lisant  l’article sur Chauffayer, la longue histoire du château des Herbeys qui est sur la commune, la Résistance 39-45 et des photos anciennes du village . Pour le lire Cliquez ICI.
 .
ChauffayerCette photo a été faite à un autre moment (en plein mois d’Août). Et pourtant beaucoup de verdure…
.
.

Le Glaizil (retour)

.

Vue aerienne glaizil
               Le Glaizil.
 .
Vous pouvez lire la longue histoire du Glaizil  en Cliquant ICI.
.Le Glaizil
.

Nous repassons au dessus de Saint Bonnet.

.

Photo-aerienne-Saint-bonnet.jpg
Pour lire l’article sur Saint Bonnet Cliquez ICI .

 Poligny

Photo-aerienne-Poligny.jpg
Poligny, dernier village photographié avant d’entrer dans le Haut Champsaur
.
.
.
Poligny
Magnifique photo… une vraie carte postale.
.

 Haut Champsaur

Alpes-vues-du-ciel.jpg
 Le Haut-Champsaur est devant nous.
 .

Village du Cros

Photo-aerienne-Le-cros.jpg
.

Saint Laurent du Cros 

Photo-aerienne-de-Saint-Laurent-du-cros.jpg
.

Station de ski de Chaillol

Vue-aerienne-station-de-ski-de-Chaillol.jpg
 Station de ski de Chaillol. Ce côté du Champsaur est plus vert.
Après la station de Laye que nous avons survolé au début, voici la 2eme station de ski.
Quelques bribes d’histoire. La vie économique dans le Champsaur n’a pas toujours été simple. Les terres sont escarpées, le climat est rude, les familles avaient à l’époque de nombreux enfants…..Les terres à cultiver ne suffisaient pas pour nourrir tout le monde. Au 19eme siècle, l’émigration a donc été massive et M. Robert Faure (historien du Champsaur : vous pouvez cliquer sur le lien) parle de 5000 départs, soit vers les Etats Unis, soit vers l’Argentine, ou encore vers l’Afrique du Nord (je pense tout spécialement au village de Chaudun), vers le Canada ou tout simplement vers les grandes villes de France pour un exode massif !
Au début du 20eme siècle, changement de cap. Les touristes (dont de nombreux anglais) ont découvert la région avec ses possibilités d’Alpinisme, et de randonnée. On dénombre en effet 30 sommets de plus de 3000 métres autour de Chaillol. Les anglais qualifiaient le Valgaudemar mais également le Champsaur comme « la plus himalayenne des vallées des Alpes » tant les sommets sont abrupts et proches. La 2eme guerre mondiale donnera un coup de frein à cette vogue, ne gardant que les alpinistes amoureux du coin.
Dans les années 60, 2eme vague : les sports de glisses. Plusieurs communes, dont Chaillol, Orcières Merlette (qui se trouve juste à côté), Ancelle, Saint Léger les Mélèzes, Laye….décident de lancer des stations de ski qui ont toutes, encore aujourd’hui, un franc succès. La ville de Marseille n’est-elle pas à 1h30 de route du Champsaur ? C’est ainsi que de nombreux Champsaurins ont pu rester au Pays et profiter de cette région merveilleuse, authentique. Pour lire l’article sur la station Cliquez ICI .
Vue-aerienne-Station-ski-Chaillol.jpg  A 1650m la station de ski, à 1450m le vieux village de Chaillol 
.

Station Saint Léger les Mélèzes 

Photo-aerienne-Saint-leger-les-melezes.jpg
 Nous croisons la 3eme station de ski : Saint Léger-les-Mélèzes.
.
  Pour l’histoire du village et de son château Cliquez ICI .
.
Vue-aerienne-st-Leger-les-melezes.jpg
Saint Léger en surplomb. On repère très bien le bas des pistes, le château, l’église…….
.

Vues aériennes de Pont du Fossé 

PONT-DU-FOSSE.jpg Pont du Fossé.
Photo-aerienne-Pont-du-Fosse.jpgPont du Fossé.  Le cliché a été aggrandi (800×600)  ….pas si mal finalement. 
Pour lire le long article sur Pont du Fossé cliquez ICI .   L’entrée du village se fait par ce pont qui enjambe le Drac. Robert Faure nous raconte son histoire « Avant les catastrophiques inondations de 1928, on se promenait pourtant tranquille sur le pont le plus sûr de la vallée. C’était un lieu de réunion où l’on papotait sur les allées et venues. Puis le drame est arrivé. De brutales inondations du Drac emportaient, le 22 octobre 1928, le pont de Pont du Fossé, une partie des maisons, des digues, des scieries et des moulins . » Pour voir les photos étonnantes de ces inondations et les commentaires de R. Faure vous pouvez cliquer ICI
 .

Manoir de Prégentil

photo-aerienne-Pregentil.jpg
 Manoir de Prégentil (commune de Pont-du-Fossé). Lieu de naissance de Robert Faure, où il a vécu ses 8 premières années. Il a écrit six livres sur le Champsaur qui sont des références dans la région. Il participe très activement au Site « Mémoire du Champsaur ».
Voici ses 6 livres et les liens pour avoir un aperçu :
Son blog : ….Cliquez ICI  
Robert FaurePrésentation de Robert Faure : Après avoir fréquenté l’école de Pont du Fossé puis avoir obtenu le diplôme du C. F. J. (Centre de formation des journalistes) il travaille à Paris: rédaction parisienne de La Dépêche du Midi, télévision avec François Henri de Virieu, R. M. C. , Rédacteur en chef du quotidien de l’agro alimentaire « Les Marchés ». Egalement éditeur de « Dic Agri », le dictionnaire annuaire de l’agriculture et de l’agro alimentaire, il est promu officier dans l’ordre national du mérite agricole par M. Michel Rocard.
Journaliste à Paris, membre de la presse présidentielle, avec ses bons moments: conférences de presse du général de Gaulle, déjeuner à l’Elysée avec Georges Pompidou, interview de François Mitterrand en 1981, déplacements avec les chefs d’Etats lors des Sommets européens…etc… Robert Faure n’oublie pas ses origines, il profite de ses séjours dans les Hautes Alpes pour vivre la transformation du Champsaur, écrire sur son pays natal, et récupérer la mémoire de cette mini-région pour ne pas que les mutations rapides la plongent dans l’oubli.
.

  Retour vers Gap

Photo-aerienne-Saint-Jean-Saint-Nicolas.jpg
Dans le virage pour revenir vers Gap, je prends cette belle photo du hameau de Saint-Jean    
Saint-Jean se trouve juste au dessus de Pont-du-Fossé (même commune). On voit très bien en haut de la photo le Lycée Poutrain. Le Père Louis Poutrain a ouvert ce lycée professionnel en 1941, pour aider les jeunes de la région à apprendre un métier, initialement la menuiserie. 65 ans plus tard ce lycée fonctionne toujours très bien. Louis Poutrain et son frère Pierre ont été de grands Résistants. Louis a été arrêté et déporté. Pierre a été fusillé le 19 juin 1944. Tous les 2 sont enterrés dans le cimetière que l’on voit très bien. Pour voir le village et lire son histoire Cliquez ICI.
 .

Station de ski  d’Ancelle

Photo-aerienne-Station-Ancelle.jpg
 Station de ski Ancelle
Alain me propose de revenir à Gap en passant par le col de Manse. OK …..et nous survolons Ancelle (4eme station que nous survolons).
.

Col de Manse

Col de Manse
Nous survolons le réservoir des Jaussauds qui se trouve au col de Manse. Au loin la D 944 qui mène à Gap. Je voulais photographier au col, le refuge Napoléon….impossible de le repérer.
ULM.jpg
Les distances ne sont pas les mêmes en vol. A peine franchissons nous le col de Manse (6000 pieds soit environ 2000m) que Gap est à l’horizon. Le gros bouton rouge sur le manche permet de commuter la radio de bord (qui permet de parler entre nous) vers la radio de l’aérodrôme de Tallard. A ce propos, le dimanche, quel trafic ! Sans arrêt il y a des demandes et des annonces…….  Dès le col franchi, les turbulences se sont estompées, le moteur a été mis au ralenti……descente très agréable. 
 .

Un atterrissage parfait

aerodrome-Tallard.jpg
  La fin d’une belle virée au dessus du Champsaur (cliquez ICI ou sur le logo)
.

Retour à Tallard.

ULM-tallard.jpg
 Les émotions ont été fortes….je dois le dire.

 Un petit café sur l’aérodrome de Tallard

Restaurant-Le-Cap-a-Tallard.jpg
 Alain a la bonne idée de me proposer de prendre un café ensemble. Moment sympa où nous faisons la relecture des 1h30 de vol.
.

Un film de 14mn au dessus du Champsaur :

Photo-aerienne-hautes-Alpes.jpg
 Quelques passages sont intéressants. Mais la qualité dans son ensemble est médiocre du fait des turbulences. Dommage…… Pour le lire cliquez ICI    ou sur l’image.
Pour voir les photos satellitaires CLIQUEZ ICI.
Pour l’article sur l’ensemble des villages Cliquez ICI.
 Pour revenir à l’ACCUEIL général du blog Cliquez ICI .