Mémoire du Champsaur au top de la notoriété

« Mémoire du Champsaur » au top de la notoriété

 

.

.

Mémoire Champsaur

 

Il est très rare qu’un site d’internet intéresse le CNRS, à un point tel que tous les articles, les diaporamas, les enquêtes, les reportages, les études parues dans le site « Mémoire du Champsaur » entrent (pour la postérité) à la BNF, Bibliothèque Nationale de France, dans la catégorie « projet territographie, territoire, histoire, signalement des territoires à sauver ».

Le site « Mémoire du Champsaur » est géré par Philippe Lecourtier. (Je fais partie de l’équipe de rédaction). Une fois totalement archivé par la BNF, « Mémoire du Champsaur », au top de la notoriété, pourra être consultable dans les salles de recherche de la BNF et dans les bibliothèques partenaires en région.

« Mémoire du Champsaur »  a déjà été lu, en France et à travers le monde, (contrôlé par compteur) par plus de 715 000 lecteurs individuels.

Comme on sait qu’il y a souvent plusieurs personnes devant l’ordinateur, on peut estimer que le Champsaur (petit pays de moins de 10 000 habitants) a déjà intéressé, sur internet, via « champsaur.net », 1 000 000 de personnes.

Autre moment de notoriété :

Quand Michel Rocard a promu Robert Faure officier dans l’ordre national du mérite agricole (J. O. du 7 juillet 1983). On se souvient que François Mitterrand, pour couler définitivement en politique Michel Rocard, « il est un incapable » avait il déclaré, l’avait nommé ministre de l’agriculture pensant qu’il ne s’en sortirait pas. Finalement Michel Rocard s’en est bien sorti au ministère de l’agriculture.

Lui et tous les membres de son cabinet, avaient sous le coude « DIC-AGRI le dictionnaire-annuaire de l’agriculture et de l’agro-alimentaire organismes et dirigeants » (créé et édité par Robert Faure) qui, dans certains cas difficiles, a pu donner des renseignements utiles… d’où cette distinction voulue par Michel Rocard.

                                                                          FIN

Pour revenir sur le Site de Robert Faure Cliquer ICI

Pour revenir à l’ACCUEIL de Mémoire de Champsaur  cliquer ICI

Leave a Reply

*